bg image

Plateau technique de toxicologie analytique et de chimie pharmaceutique

Le plateau technique de toxicologie analytique – chimie pharmaceutique a été créée fin 2016 et est intégrée au sein du département de médecine légale.

Les missions

Actuellement le service est composé de 3 ingénieurs, 4 techniciens, 1 référent qualité et, pour la partie administrative, de deux secrétaires à mi-temps. Pour effectuer ses missions, le service dispose d’équipements de pointe dignes des laboratoires d’analyses les plus performants.

Le service a pour missions

  • l’identification et le dosage de stupéfiants
  • le contrôle de médicaments, légaux, falsifiés ou contrefaits
  • l’analyse de compléments alimentaires ou d’autres produits d’origine inconnue suspectés de contenir des substances médicamenteuses
  • l’analyse pour la pharmacopée européenne, la Direction européenne pour la qualité des médicaments (EDQM) et l’Agence européenne des médicaments (EMA).
  • l’identification et le dosage de substances inconnues pour les autres services du LNS

Les clients sont la police, la justice, la douane, le ministère de la Santé, mais également des particuliers comme p.ex. des médecins, pharmaciens services sociaux (Jugend an Drogenhellef, Impuls, Abrigado, …) et des personnes privées.

Les projets de recherche

Plusieurs projets sont en cours, le plus souvent en collaboration avec des universités et des instituts de recherche nationaux ou internationaux.

  • Réalisé en collaboration avec l’association 4-motion et l’Abrigado le projet « DROGUES II » concerne l’analyse de psychotropes remis par des consommateurs lors de certaines festivités et de drogues consommés dans l’Abrigado. Le but principal est de mieux connaître les drogues (héroïne, cocaïne, amphétamines, ecstasy, cannabis et nouvelles drogues de synthèse) consommées au Luxembourg.
  • Ensemble avec le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), le projet « DROGUES DANS LES EAUX USEES » a pour but de compléter les données disponibles sur la consommation de drogues au Luxembourg. À moyen terme, le dépistage de médicaments dans les eaux va être intégré dans ce projet et il est prévu de le prolonger à long terme.
  • En collaboration avec les douanes, l’« ANALYSE DE MEDICAMENTS » saisies par les douanes. Le but est de mieux connaître les médicaments importés de pays comme l’Inde ou la Chine et qui n’ont pas d’autorisation de mise sur le marché à Luxembourg.

Démarche qualité

La plateforme technique de toxicologie analytique – chimie pharmaceutique est attesté ISO17025 pour la partie contrôle des médicaments et fait partie des laboratoires OMCL (Official Medicines Control Laboratories) de l’EDQM. Ce réseau de laboratoires (« GEON ») aide les autorités réglementaires à contrôler la qualité des médicaments à usage humain ou vétérinaire disponibles sur le marché européen.

L’accréditation selon la même norme pour l’analyse des drogues est en cours en étroite collaboration avec le service qualité du LNS.

l'équipe

  • Dr sc. Serge Schneider
  • Claude Marson
  • Dr sc. Adèle Bourmaud
  • Sven Simon