bg image

Départements

Le Laboratoire national de santé est organisé en institut pluridisciplinaire qui comporte, à côté d’un département administratif, six départements scientifiques regroupant chacun les services relatifs aux domaines de la pathologie morphologique & moléculaire, de la génétique, de la biologie médicale, de la microbiologie, de la médecine médico-légale et de la protection de la santé.

Le département de pathologie morphologique et moléculaire1 est le plus grand des départements du Laboratoire national de santé. Sa vision est de délivrer un service d’excellence qui soit aligné sur les standards internationaux d’usage, dans le cadre d’un processus d’amélioration permanente.

Le département de génétique du LNS a pour mission d’assurer les activités de conseil génétique et de diagnostic des maladies génétiques, ainsi que de réaliser les analyses moléculaires et génétiques des cancers.

Le département de biologie médicale est orienté vers la prévention des maladies dans le contexte de missions nationales de dépistages (néo- et prénatal), vers le traitement des maladies par des analyses spécialisées (diagnostic des maladies métaboliques, étude de lithiases), et vers la détection des toxicomanies et l’évaluation des traitements médicamenteux.

Le département de microbiologie développe ses capacités de laboratoire de référence en collaboration avec les différents autres laboratoires publics et privés du pays. Parallèlement, il interagit de façon étroite avec la Direction de la Santé et ECDC pour la partie épidémiologique et le service National des Maladies Infectieuses pour la partie diagnostique.

« La médecine légale – ce pont lancé entre le droit et la médecine – participe à la sûreté de nos concitoyens. Par son apport scientifique et indépendant, elle contribue de manière essentielle au progrès judiciaire et aux garanties qui le caractérisent ».

Le département assure des missions de prestations analytiques de type contrôle officiel pour le compte des institutions d’inspection et de contrôle ainsi que pour les ministères et administrations y afférentes.

Le département administratif a une dimension transversale au sein du Laboratoire national de santé. Cette transversalité se manifeste notamment à travers la gestion de l’information et celle du personnel. Les activités administratives sont des activités de soutien à l’ensemble des départements opérationnels du LNS.